Accéder au contenu principal

Kandersteg, Ice climbing Festival.

C'est la 2éme année que cette compet' a changé de format. Finis les 4 blocs nazes, désormais cela se passe sur une falaise de vrai rocher avec même (pour les filles) un truc bizarre translucide et froid, nous z'autres dry-tooleurs, on s'est rendu compte qu'on pouvait y planter nos piolets, mais c'est plus difficile que le rocher parce que les trous y sont pas forés à 14mm...Ce rassemblement  est surement le plus courue de Suisse, on est donc 80 gars et une 20aine de filles a passer le dossard.

On sent la forte influence de la Ice World Cup puisqu'ici c'est au chrono que tout se régle. Malgré un staff d'ouvreurs de qualité dont Albert Leichtfried, pas moyen de dépasser le D10, du coup, un max de gens sorte et c'est le temps qui départage, nulllllllllllll. Comme d'hab avec les compétiteurs, c'est festival de yaniro, avec 2/3 sketchs de grimpeurs ( de classe internationnale) incapables de poser un crampon quand il faut faire autre chose. Fidéle à ses principes, la DTS team ne plie pas...sauf Ten qui nous en pose un en 1/2, aussitôt hué par le reste du groupe, il tombe, Respect..
C'est Nico Forny qui a la chance d'avoir le dossard 1. Pas super échauffé, ni franchement réveillé, il tombe à la moitié de sa voie de qualif.

Peu aprés c'est Mister Grillot qui part à 200 à l'heure jusqu'à subir une sévère baisse de régime en fin de voie. Malgré tout, la mission est remplie, le top est atteint. Gaetan Raymond, prononcer "Ray man" à la Suisse-allemande, part et coche en moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire.

Vient ensuite mon tour d'attraper la chaine. Concurrent surprise, c'est Erwann Lelann qui torche rando sa qualif. Les filles, Camille et Charlotte, tordent une partie du dry avant de redescendre, bien joué mais la concurrence était forte.

Une petite pause et la starting list des 1/2 tombe : 4 frenchies passent au tour suivant.
La voie est un peu dévers. Comme précédemment, toutes les prises sont tagués à la bombe de couleur et numérotés au cas ou. Le Grillot passe et au bout du 3éme moov, nous ponds tranquillou une fig4. Nos pourrissements étonnent le public de puristes visiblement plus habitué à la compet de Saas-Fee qu'au DTS de l'Usine. On est quand même emmerdé de le voir tombé. Le dieu du DTS veillait aussi au respect de la sainte Ethique. Je passe aprés, comme j'ai annoncé que je préférerais tomber que yanirer... Je tire doucement et reste hyper gainé tenant mon piolet du dessus à 2 doigts pour gagner un peu d'allonge. OUF, ça passe. La suite déroule dans le D8 mais bon comme tout le monde pose des yaniros, y a pas un pied de marqué et ça prend un peu de temps à trouver à chaque fois...Résutat : top 15 secondes avant la limite.
Le passage d'Erwann Petzl Lelann est mythique, rapidement dans le rouge, il se bat comme un chien, progresse sans rien lacher et nous fait même un coup de jonglage avec son ergot. La gravité l'emporte d'un rien à 2 prises de la chaine. Ray Man progresse rando et se classe 6éme de la manche. Il est le dernier qualifié, j'ai le droit d'aller boire les 2 premiéres tournée de biéres.
A 22h, début de la final, Gaetan passe premier, il progresse bien mais échoue à 3 prises du top. Les 2 suivants tombent respectivement à la prise 2 puis 3. Je sais que c'est moche mais je suis mort de rire de les voir tomber en posant des yaniros. Le candidat suivant Nicolaï "truc" enchaine la voie proprement, rien à dire la voie est méritée. Samuel Anthamaten nous offre un beau spectacle de grimpe tout en dynamisme maitrisé à 100%. Connaissant le personnage, on attend la connerie, strip-tease, back flip...il est a 2 moov de finir quand il sort de la voie pour grimper sur un tronc d'arbre et faire un beau saut au dessus du public, j'adore. Le dernier est Patrick Aufdenblatten, il grimpe comme un sac sans aucune gestuelle, la répétiton de son yaniro saoule tout le monde mais il sort la voie en un temps record. Il gagne, c'est moche, ça fait pas envie. Gaet' finit 3éme, la soirée peut démarrer.

Official Ranking Homme :
1- Aufdenblatten Patrick
2-  Primerov Nickolay
3-Raymond, Gaetan
Official Ranking Femme :
1-Papert, Inés
2-Muller, Petra
3-???????

Ajouter une légende


Posts les plus consultés de ce blog

Le Trailpinisme.

Courir ne m'intéresse pas ! Plus que mon esprit, mon corps est contre ! Il y a un an, allez savoir pourquoi je propose à mon épouse un petit footing, le premier depuis 18 ans. On part tranquille, et bim après 20 minutes, un claquage !!!! Bref, plus jamais. Néanmoins, le monde mystérieux des trailers m'interroge. Je veux bien comprendre que quelques extra-terrestres s'enquille un Tour du Mont-Blanc en deux dizaines d'heure mais les 2000 autres, ils font comment ?! Ce sont eux, les finishers de la dernière heure, ceux qui ont tout donné, ceux qui descendent la rue Vallot avec les jambes flagellantes, qui m'ont inspiré quand, au milieu des années 2000, j’assistais à l'arrivé de l'UTMB. La barrière horaire est grosso modo placée à 24h, inconsciemment j'additionne les horaires de quelques voies "classiques". Montée au refuge + approche + ascension + retour, à la louche je m'amuse à y ajouter les délais sans emprunter les remontés mécaniques. Ma…

Light, fast et sans cervelle

C'est une nouvelle catégorie dans le monde de l'alpinisme, facilement repérable grâce à leurs tenues tirées à quatre épingles, le sac de 30 litres sur le dos, la Suunto au poignet, les petites chaussures de randonnée à 300 gr et les skis à 800 euros, les formules 1 de la montagne en jette un maximum dans les files d'attente des téléphériques. Des images de Killian et d'Ueli plein les yeux, ils ne sont pas là pour plaisanter, d'ailleurs n'ont ils pas parcouru la Grande Face Nord à la journée, en moins de 9 heures 28 minutes 45 secondes et 30 centièmes !!! Par grand beau temps, sans vent, quand il n'y a qu'à suivre la tranchée laissée par la foule, l'illusion est parfaite : le light'n fast, c'est de la bombe, en plus j'ai eu 35 likes sur mon Facebook, demain c'est sûr je serais sponso'. Mais la montagne est exigeante ; si elle sait laisser sa chance une fois, tous les coups ne seront pas gagnants. Pour tenter d'étre à la haute…

"Le Mont-Blanc interdit" pour les nuls

227 ans que des gens montent au Mont-Blanc.
227 ans pendant lesquels la manière d'atteindre son sommet à été laissé au libre arbitre des prétendants.
En 2012, on vous l'avait annoncé. En 2013 ça se concrétise, et bien oui, "le changement sur le Mont-Blanc, c'est maintenant".

 2 couches pour mieux comprendre !
Le niveau technique "Peu Difficile" de la voie Royale, en condition idéale permet à n'importe quelle personne de bonne constitution d'atteindre le sommet du Mt-Blanc sans rien maîtriser des éléments connus de tout alpiniste averti ( S'encorder et comment correctement le réaliser, glissade et comment l'arrêter,  chute en crevasse et comment en remonter, Mal Aigü des Montagnes et comment percevoir les symptomesr, signes météo et comment les interpréter, brouillard et comment s'orienter, mauvais temps et comment s'en protéger....)
La constatation : beaucoup de monde tente la bosse CE QUI ENTRAÎNE QUE les infrastructures présente…