Le Pirate, face sud d'Argentière.

Je crois qu'en ce moment je souffre de doizeautisme aigu. Cela se caractérise par une motivation débordante d'écumer avec frénésie tout ce qu'il y a faire dans une discipline particulière et en ignorant soigneusement le reste. Dans mon cas : fissure / argentiére.
"Le pirate" a la réputation d'étre une des plus belles voie du massif. Pourquoi s'en priver ? L'approche est la même que la veille, juste un peu plus longue. On décide d'attaquer 50 mètres à gauche de la rimaye du couloir en Y. Un court ressaut rocheux raide permet de déboucher sur des pentes moins raides mais couvertes de neige...En négociant au mieux, on gagne rapidement de la hauteur en gardant les pieds secs. Cependant, une traversée de 30 mètres dans un couloir neigeux ne fait vraiment pas plaisir.

Francis à l'oeuvre.
 A 13h, nous voici à R0! L'itinéraire ne saute pas aux yeux, ça passe partout mais à certains endroits mieux qu' à d'autres !
Bon an, mal an, on retrouve rapidement la voie. Le rocher est magnifique et hyper sculté. Plus en forme que la veille, Grand Yann reste en tête sur la première partie de la voie. Super Jamet et Francis font une variante directe avec un sympathique pas de blocs sur arqués. Finalement, on se retrouve tous à R3. La ligne est de plus en plus raide et le bastion final exceptionnel.  A conseiller sans modération, surtout avec approche et retour à ski parce qu'à pied....
Matos : un rack de friend est suffisant + 4/5 dégaines


EJ, un type qui gagne à étre connu.