Rêve de singe, La Vierge, Argentière.

Granit, jour 1. Aprés une pauvre journée de pelle-climbing associée à un rattage de train, j'ai une baisse de motiv' pour aller ouvrir 200 mètres de dry que moi seul trouve dément. Donc, changement de progression : se sera à main nue. Sur le site de Matteo Giglio, de belles photos m'avaient fait envie.Cette voie est idéale, approche à ski pas trop longue, plein soleil, longueur acceptable pour une reprise, peu de spit dans les longueurs. C'est partit. 2 rack de friends 000 au 3 + le 4, corde à 50 suffisante, descente en rappel.

La Face vue du pied, ça a de la gueule, non ?
L'attaque se situe plutot sur le bord gauche, une cordelette rouge sur un spit à une dizaine de mètres du sol indique le passage.
L1 : Aprés un départ en dalle avec 2/3 arkés, le passage du toit n'est pas trés dur, mais remet direct en mode Granit.

L2 : Suffit (!) de suivre un diédre truffés de quelques mottes. Pas trop sûr que se soit le "vrai"passage mais au moins, on a clippé qu'un seul spit.

L3 : Suffit de suivre le diédre. Plus athlétique que la précédente.

L4 : Passages en fissure divers et trés variés. ****

L5 : Fissure always!!!

L5, les pieds à plats....


L6 , courte mais les moov de fin sont tops. Le pas de bloc en dalle du milieu un peu moins.
image from http://www.matteogiglio.com/