Mixte climb au Blade Stadium, "Nightmare Rex"

La dernière rouste essuyée sur ma falaise fétiche me laissait un sale gout. J'étais rentré tellement tendu que "No Siesta" me semblait être une simple promenade. Les kilomètres  de vols emmagasinés m'avait mis les nerfs à vifs à tels point que j'envisageais de retourner pour poser un spit.
Rien de mieux qu'un peu de temps et un conseil avisé pour changer d'avis. Toujours est-il qu'il faut y retourner pour savoir. Julien Désécures est bien motivé pour faire un truc, mon obstination de fils unique et sa gentillesse font que l'on se retrouve tout les deux à tirer des rappels en rive gauche.
Pour éviter un nouveau but, je décide de descendre dans la voie. Je vire les quelques blocs instables qui traînent sur l'itinéraire potentiel. Au passage, je plante 3 pitons  pour éviter d'avoir à abandonner un piolet en protection. Le dernier rappel nous confirme que la ligne pourra passer droit, dément!!!!!
Ju attaque, plus prudent que Korra, il blinde le ressaut raide et enchaîne. Ce coup-ci, il y a plus de glace en sortie et la terre est bien gelée : le réta est une formalité. OUFFF, 1er problème résolu.
C'est reparti.




"La gangue de glace est le gage d'une épaule préservée" a dit le sage





R1, l'attaque de L2 est juste à droite


La suite est encore exigeante mais nettement moins raide. Il pose R1 au pied de la fissure raide, 35 mètres originaux, bien joué. Je me recolle la 2éme longueur, surement un des basics du secteur. Bien que je connaisse le passage, je réussis à me coller un fly après 3 mètres en tête : ça commence bien. Un peu plus concentré sur mes piolets, je repars de la vire et enchaîne. 20 mètres bien exigeant, d'abord physique puis finaux avec un poil d'engagement, le top.
Départ bien raide



Un des passage typique de L2, une petite traversée vers la droite.

Arrive L3, La longueur qui me travaille le cerveau depuis un moment. Les méthodes encore clairement en tête et la fin de longueur purgée font que le tout est plié vite fait. 2éme problème résolu.







 Le dernier mur est encore raide. En bonus, il est agrémenté d'une section en rocher à manier avec précaution garant de longues minutes de tension....Un peu d'entêtement et la longueur est enchaînée. Yessss, 3éme problème résolu. Une voie de plus dans le secteur et pas des moindre. Les répétiteurs confirmeront notre avis....j’espère.







....avec de la glace en prime. En cet hiver 2012 c'est un privilège.



Matos : 2 jeux de camalot du 000 au 2 + 1 n°3 + 2 pitons épais
L1 : 35m/M5 ; L2 : 20m/M7 ; L3 : 15m/M5 ; L4 20m/M6
En place : 1 piton à R1 et R2, 3 pitons dans L3