"La Dame du Foron" M5 / Wi6 et "First Round" Wi6

C'est rare mais il y a encore des classiques de la Yôte que je n'ai pas gravi. La "Dame du Foron" est de celle là. A tort car cette cascade est simplement géniale. Pas trop de bagnole, pas trop d'approche, directe dans l'pentu. Pour résumer, dommage de ne pas y être allé plus tôt !

L1 est une belle longueur sur méduses, une petite colonne raide et fragile protégée par un spit mène au relais.
Korradidas prés pour le tir au but.




L2, cette année, se passe par le dry de droite. 4 spits protègent bien la petite section dry en M5. On quitte alors le rocher pour prendre pied sur le draperie. Un bon nettoyage et je me retrouve au dessus du vide, le passage de ces rideaux suspendus est toujours un moment de doute. Et oui,  juste avant de se lancer "est-ce que ça va tenir?" est toujours la question. Le réta est encore défendu par un joli passage de méduse un poil surplombant. Une belle grotte me tend les bras, le relais y sera idéal. Contrairement a ce qui est indiqué dans le topo une petite halte ici supprime tout le tirage engendré par le passage du toit.




L3 est en plus assez longue car il faut pouvoir aller chercher les arbres pour faire relais. Sorbet et pétales, c'est bien bon tout ça !

Va-z-y, Monsieur est sponso Adidas. Faut qu'il  se la pète avec des moov qui montre la marque du jogging !
Mais il le vaut bien!

2 rappels et  on est en bas, il est à peine midi.
On s'amuse un moment à voir les touristes patiner, glisser et finalement se planter avec leurs caisses surchargées en vue d'une bonne semaine de ski. Mais bon, même si le spectacle est sympa, on n'est pas venu pour ça!
ramage dans la montée du Praz de Lys.

On ne peut pas rentrer si tôt, ça tombe bien, la veille,  mon pote Groug a justement ouvert une magnifique longueur dans ce secteur. En bonus, on soigne notre caisse physique car ce fumier de skieur alpiniste à tracé droit dans la pente. "First Round, First KO", WI6,  est vraiment classe, on a bien fait de venir. 10 mètres de tube puis des draperies suspendus, sans spit l'escalade est rendu délicate. Un dernier mur raide et c'est le relais. Bien joué mon gars. Et pour nous la première répétition mondiale de ce futur "test piece" (qui sera encore refait le lendemain!)
ça semble rikiki vu d'ici, mais de l'avis des bras des répétiteurs : pas du tout!