"QUARTIER NORD", Gramusat, Vallée de Fressinière.

Malgré un réveil à 05.00, j'arrive à Briançon trop tard pour faire une voie dans la grande face. La température glaciale et le vent violent n'engagent pas à tirer des longueurs. D'un coup, chose rare chez lui, Jonathy à une idée géniale : Quartier Nord.
Pour résumer, cette voie a été ouverte fin 99 par la team des énervés Briançonnais. Un premier parcours à vue est attribué à Bubu Bole, à l'époque le comité d'éthique avait validé une ascension pendant laquelle il avait les piolets scotchés aux mains, curieuse façon de supprimer les dragonnes.
Cette voie est située dans le Hautes Alpes, alors forcément elle a un rocher typé  Oisans. Je me rappelle avoir voulu l'essayer il y a quelques années. Sans même avoir regarder la face, Cyril Copier m'avait juste dit "Oubli, il fait pas assez froid". Têtu, j'étais quand même monté...pour voir un jeune espagnol tombé avec un énorme bloc. Demi tour vers la vallée.
Pousser les cailloux reste un jeu dont on ne se lasse pas.
 Ce coup-ci, le mercure est suffisamment bas pour sceller la mixture verticale qui compose la face. La ligne est évidente : une fissure ponctuée de 2 toits. Le premier est ouvert et semble permettre de bons coincements. Le deuxième est horizontale, les perspectives de calages vont être rapidement passées en revue, y en aura pas. C'est ça qu'est bon!

Un premier run d'une heure d'effort me voit tomber au dernier moov.
Jon fait une montée mais équipé de chaussures de montagne, la correction abdominale arrive vite.
Qui a dit que c'était une voie de conti ? 1 mètre, un repos.

2 mètres, et un nouveau repos .

Et encore un de plus !

Va falloir y aller !
Pas trop sûr de mon coup, les coincements dans le dernier toit sont délicats, j'y retourne. Avec les méthodes, la montée est rapide et moins épuisante. Les piolets sont sympas, ils restent en place dans la fissure. Ce coup-ci, le réta est avalé et la longueur torchée. Yahoouuuu !!!!!!
Just did it !