Accéder au contenu principal

Dry Tooling / Eptingen-CH

Le glas de la reprise a sonné. A force de mater Robert J. dans son plafond, forcément que ça me démangeait d'aller y jeter un oeil. En alternative, Korra me propose un plan Jorasse mais un survol récent de la face me fait penser que les bonnes conditions ne sont pas pour tout de suite. On retient quand même l'option piolet mais pour une destination plus aseptisée, se sera la falaise d'Eptingen.
 En fait ce site n'est pas franchement récent. Il est même sous les feux de la rampe dés 1997 quand RJ enchaîne "Trait de Lune", M8+. La photo de cette coulée de glace dans un mur calcaire vertical m'a toujours fascinée. Plus récemment, le JR nous en remet une couche avec "Iron Man", 14+. La vidéo de la voie ne peut que me mettre en appétit. Enfin un nouvelle objectif, la voilà la source de motivation pour la saison à venir.
Au dernier moment dans un sursaut d'intelligence, on pirate l'excellent "Hot Ice" à l'e-phone mais sans schéma et sans nom au pied, son aide sera toute relative.
Un concept local fortement développé : Une excellente route carrossable interdite à la circulation
 Les 2h30 d'autoroute déroulent à merveille. Faut dire qu'avec uniquement des BMW et des Audis, la file de gauche n'est pas encombrée. Sortie d'autoroute, 500 mètres de nationale, parking, 300 mètres d'approche : pas mal, il manque juste le chocolat emballé par les marmottes pour que se soit parfait.
Qui dit mieux ?
Le site est en fait fait composé de plusieurs falaises dont une seule dédiée au dry, bel exemple de compromis entre les 2 pratiques.
Eptingen, partie gauche

Eptingen, partie droite.
 A priori, on commence par le 8- de la 1ére partie d'Iceman. J’enchaîne direct par la seconde en 9, plus déversante, l'escalade est plus attrayante. Ici, pas vraiment de trou forée à 14, mais en 10 ans les prises naturelles se sont bonifiées.
L1 de Batman, un bon échauffement
  Pas vraiment décider à patienter plus longtemps, j'embraye sur "SpiderMan", 13. Le choix n'est pas innocent car la 1ére partie est commune avec le testpiece local en 14+. Des moov athlétiques sur des prises correctes, naturelles à 98%, mais "usinement" parlant pas très éloignés. Le repérage effectué au point par point me donne un sentiment de "pas gagné". En bonus, il faut trouver les méthodes de pieds dans les mouvements effectuées en Yaniro. Adidasboy fait du D10 pour la rééducation de son épaule, ça promet !
Joker, D10



A mon tour de jouer, le départ m'épuise déjà, un petit coup de relatif moins raide permet de souffler puis le bombé s'accentue, je suis totalement mort mais curieusement empile les moov un par un jusqu'au réta. Une dernière invers' et la fin se profile. Malgré 4 fois à toucher la prise, je n'arrive pas à verrouiller la tête. Dépité mais content, je me retrouve à saucissoner au bout de la corde.

"Spiderman" qui malheureusement n'est valable que pour le nom de la voie.




 Plus vaillant que moi, mon piolet est resté sur la dernière prise. Commence alors un sketch qui va durer, durer, durer. Avec 40 mètres de corde déployée, pas la peine d'espérer pomper sur de la Joker. De toute façon, mes bras en sont incapables. Korra me vache pour aller me chercher une jumar. Pour gagner du temps, il laisse le grigri en place. Évidemment, je n'arrive pas à choper la poignée qui finit sa course dans le pierrier en-dessous. Je lui demande de me poser mais là , c'est le grigri qui est coincé dans le mousqueton à 4 mètres du sol ! Il tente de remonter à la main, sans succès. Heureusement, il est en cours de formation à l'ENSA. Grâce à un bon nœud polonais, il réussit a récupérer le gri et à me redescendre au sol. Encore un petit effort et c'est bon pour moi. Me reste alors à remonter la corde au jumar...Malgré un bivouac sympa, le deuxième journée ne me permettra pas de faire pas mieux.

Y zon des bizarres champignons par là ?

Un p'tit coin tranquille au-dessus de la falaise

 Cooooooooool, on va être obliger de revenir. Déjà pour plier "Spider" mais aussi pour tenter de tordre "Iron"........C'est pas bon des saisons qui commence comme ça ?
Hummmm, le bon steack !!!!
Une petite vidéo à mater avant de partir.

La liste des voies, de gauche à droite.
- Catwoman, D9-
- Batgirl, D9-
- Two faces, traversé horizontal + sortie par Joker : D10+/11
- Joker , D10
- Iceman, D8-, 1er relais / D9, 2éme relais
- Magier, L1 : 7a, L2 : A3 / Wi 7-
- Saule : Wi 6 X
- Looser : R1 : D8 ; R2 "Winner" : M/D 11-
- Robin : D8, si on poursuit au dessus "Gotham city" , fin  vers un piton 10-, "Super gotham" 12- en sortant par "Spiderman"
- Batman : nécessite un peu de glace dans la 1ére partie, passe au relais de "Robin", part à gauche et termine après le toit. M12
- Superman M/D13+ / Spiderman D13 : départ commun aprés 15 mètres Spider est à droite, Super à gauche
- Si vous voyez une nouvelle ligne de spit dans ce secteur, c'est qu'ils ont équipés leur projet, D?
- Drack baby, D10-
- Lack baby, D9+
- Shit baby, D9/9+
-Mondfisternis, M9-, départ direct de "trait de lune"
- Trait de lune, M8+
-Polarexpress, M9-
- Mud age, M7+
- Ice age, M8
- Warm up, M6
- Schrei des Sachsen, D7

Les connexions :
- Ironbat : Le début de Superman, la fin de Batman. M/D14
- Ironman, Le début de "Superman, fini dans Winner. M/D 14+






























Posts les plus consultés de ce blog

Le Trailpinisme.

Courir ne m'intéresse pas ! Plus que mon esprit, mon corps est contre ! Il y a un an, allez savoir pourquoi je propose à mon épouse un petit footing, le premier depuis 18 ans. On part tranquille, et bim après 20 minutes, un claquage !!!! Bref, plus jamais. Néanmoins, le monde mystérieux des trailers m'interroge. Je veux bien comprendre que quelques extra-terrestres s'enquille un Tour du Mont-Blanc en deux dizaines d'heure mais les 2000 autres, ils font comment ?! Ce sont eux, les finishers de la dernière heure, ceux qui ont tout donné, ceux qui descendent la rue Vallot avec les jambes flagellantes, qui m'ont inspiré quand, au milieu des années 2000, j’assistais à l'arrivé de l'UTMB. La barrière horaire est grosso modo placée à 24h, inconsciemment j'additionne les horaires de quelques voies "classiques". Montée au refuge + approche + ascension + retour, à la louche je m'amuse à y ajouter les délais sans emprunter les remontés mécaniques. Ma…

Light, fast et sans cervelle

C'est une nouvelle catégorie dans le monde de l'alpinisme, facilement repérable grâce à leurs tenues tirées à quatre épingles, le sac de 30 litres sur le dos, la Suunto au poignet, les petites chaussures de randonnée à 300 gr et les skis à 800 euros, les formules 1 de la montagne en jette un maximum dans les files d'attente des téléphériques. Des images de Killian et d'Ueli plein les yeux, ils ne sont pas là pour plaisanter, d'ailleurs n'ont ils pas parcouru la Grande Face Nord à la journée, en moins de 9 heures 28 minutes 45 secondes et 30 centièmes !!! Par grand beau temps, sans vent, quand il n'y a qu'à suivre la tranchée laissée par la foule, l'illusion est parfaite : le light'n fast, c'est de la bombe, en plus j'ai eu 35 likes sur mon Facebook, demain c'est sûr je serais sponso'. Mais la montagne est exigeante ; si elle sait laisser sa chance une fois, tous les coups ne seront pas gagnants. Pour tenter d'étre à la haute…

"Le Mont-Blanc interdit" pour les nuls

227 ans que des gens montent au Mont-Blanc.
227 ans pendant lesquels la manière d'atteindre son sommet à été laissé au libre arbitre des prétendants.
En 2012, on vous l'avait annoncé. En 2013 ça se concrétise, et bien oui, "le changement sur le Mont-Blanc, c'est maintenant".

 2 couches pour mieux comprendre !
Le niveau technique "Peu Difficile" de la voie Royale, en condition idéale permet à n'importe quelle personne de bonne constitution d'atteindre le sommet du Mt-Blanc sans rien maîtriser des éléments connus de tout alpiniste averti ( S'encorder et comment correctement le réaliser, glissade et comment l'arrêter,  chute en crevasse et comment en remonter, Mal Aigü des Montagnes et comment percevoir les symptomesr, signes météo et comment les interpréter, brouillard et comment s'orienter, mauvais temps et comment s'en protéger....)
La constatation : beaucoup de monde tente la bosse CE QUI ENTRAÎNE QUE les infrastructures présente…