Dry Meeting, rassemblement Mauriennais.

Il y a 3 ans, dans la chambre d'un hôtel Suisse, naissait le concept des contest de dry-tooling DTS. En prémice à une longue soirée "Red Bull/Vodka", on lança comme terme fondamental : bonne humeur et bourrinage. Le reste n'est que broutille et le mal à la tête du lendemain ne fut pas causé par l'écriture du règlement.
La base, quoi!!!!

Mieux qu'un troupeau d'officiels venu pour s'écouter, le Sound  System.
Certes quelques compets sur glace avaient eu lieu à Courchevel, merci Chardon Sport. Puis une coupe du monde s'était même déroulée à l'insu de son plein gré à "Megêve bis", pardon "Chamonix business du Mont-Blanc". Des irréductibles avaient monté une compet de dry dans la Drôme mais un goujon farceur avait stoppé net l'affaire. La Grave a repris le flambeau quelques années, la Maurienne nous a offert une seule mais mythique rencontre, enfin surtout par la soirée qui s'en suivi...Puis le feu s'est éteint.
 J'ai toujours défendu le dry comme l'antichambre de l'alpinisme de haut-niveau. D'autres, plus réducteurs, le voit comme un entrainement à la coupe du Monde d'escalade sur glace, appellation à mon sens totalement galvaudée, "dry tool" suffirait amplement vu le niveau pitoyable en glace de certains compétiteurs pour qui le grade 6 restera un doux rêve ... Quelque soit la vision, en 2012, le but semble proche.
Soigner la diététique...

...et inviter le média engagé !
Les voies conviées par les jeunes alpinistes de haut-niveau  s'appellent "No Siesta" ou "Lesueur" (même si les termes "jeune de haut-niveau" et alpinisme me semble être des contraires. Il n'existe pas de stèle dédiée aux membres des 2 équipes concurrentes, elles seraient saturées. Au fait, laquelle des 2 teams est la plus forte ? Il faudrait faire des catégories "nombre de nomination au Piolet d'or" ou " le moins de noms sur la fatality list" ou" la meilleure exploitation marketting" ...
Sous un autre angle, les contests de dry voient le jour, suite à des initiatives personnelles, voire même s'invitent en guest star dans des évènements comme l'ICE. Les contests DTS perdurent et s’étoffent d'un DTS Jeune.
Ce genre d'initiative va forcément créé une dynamique et le planning de l'automne a venir en témoigne. Merci aux Pierrot Boucher, Gérald Dupperay et autre Samuel Clavien. Longue vie aux rencontres de dry.
Cliquez ici pour avoir Le résumé en image.
Mister Boucher au travail.